Dans ces temps joyeux, et pour les anglophones, dix belles minutes d'explications : The Crisis of Credit Visualized. (via Tristan Nitot)

Pour les non anglophones, un rappel la petite BD qui court de banque en banque