Mon boulot Ma mission ne me plaît pas. Je ne fais pas assez du tout de technique et ça me manque effroyablement. Je n'apporte aucune valeur ajoutée à l'entreprise qui a commandé la mission. C'est parti, si rien ne change, pour durer. Longtemps. Le principe même du boulot ne me motive pas (gestion du récurrent au jour le jour). Le moral de l'équipe descend jour après jour pour les raisons ci-dessus. Bref que du bonheur...

Donc, vous vous demandez sans doute pourquoi ce titre. Après tout ceci n'est pas lié à la journée. Eh bien non. Il y a autre chose... Ce matin, en route pour ce fabuleux travail dont je vous ai parlé juste au dessus, sur mon fabuleux scooter dont je vous parlerai avec plus de détails un prochain jour, sur une sorte de bretelle d'accès, je me décale sur la gauche de la chaussée pour doubler (oui doubler à gauche ce n'est pas bien) les véhicules à quatre roues qui encombrent la chaussée et qui surtout avancent à une vitesse qui fait que j'ai choisi le deux roues plutôt que le quatre roues. Une centaine de mètres plus loin, je cherche donc à me réinsérer dans le flux de la circulation et ce faisant, je franchis une ligne continue.

Erreur. Grave erreur. L'agent de la circulation (un CRS au passage) qui était de faction un peu plus loin me fait signe d'aprocher, de m'arrêter, de couper mon moteur, de lui présenter permis de conduire, attestation d'asurance du véhicule et carte grise. Il me demande si j'ai une idée du pourquoi il m'arrête, je lui réponds que oui et il me signale qu'il va me verbaliser et d'attendre le temps qu'il remplisse son papier au chaud dans sa voiture pendant que je reste là bien sagement à me les geler (prémonition ou non, j'avais enfilé un bon gros pull entre ma chemise et la veste de mon costume avant de partir...).

Pendant que je me les gèle, les minutes passent...Il ressort de son véhicule, me rends mes papiers, me donne mon PV et me tends un autre papier en me disant de cocher cette case là si je reconnais l'infraction, de noter mon nom ici et de signer là. J'obtempère. Il m'indique que je peux y aller et avant de partir je me permet de lui indiquer que son véhicule est sur la bande d'arrêt d'urgence, à la sortie d'un tunnel avec le soleil en plein dans l'axe et que donc la visibilité est très mauvaise pour les gens qui sortent de ce tunnel et que donc s'il mettait ses warnings, il serait mieux vu et peut-être un peu plus protégé. Il me répond qu'il est déjà protégé et que ça va. Je regarde autour de moi cherchant cete protection et ne la trouvant pas, je finis par hausser les épaules et partir.

Voilà. Donc 90 euros et trois points (enfin il est marqué sur mon PV : Retrait de point(s) du permis de conduire : OUI points). Une journée de merde s'annonçait donc, elle a vraiment commencé par de la merde et elle et pas terminée.

PS : le récit du we qui est plus sympa que cette journée est dans les starting-blocks, ça arrive avec les photos et tout et tout