C'est vrai. j'aimerai assez qu'on m'ôte un doute. Que se passerait-il si le profit n'était plus autorisé. Je veux parler du profit financier d'une entreprise.

Parce qu'une entreprise, ça doit essentiellement servir à produire des biens (matériels ou immatériels) consommés par des gens. Ces gens pour payer ces produits ont besoin d'argent qu'ils gagnent en travaillant dans une entreprise. Qui va produire des biens, etc. La boucle est bouclée.

J'ai l'impression que je suis en train de décrire l'économie de marché à une classe de 5ème.

Mais dans cette boucle, ai-je mentionné le mot profit ? Non. je ne crois pas. Alors pourquoi cette notion est aujourd'hui ce qui domine les échanges humains ? Une entreprise qui ne fait pas de profit est aujourd'hui considérée comme non viable. Pourquoi ? Equilibrer ses recettes et ses dépenses ne suffit pas, il faut qu'il y ait profit. Pour qui? Pour quoi ? On ne peut donc rien faire (investir) sans attendre en retour un enrichissement (matériel) ? On ne peut pas imaginer une société ou les gens n'ont pas besoin de s'enrichir à tout prix, où les entreprises ne sont pas tenues par leurs actionnaires de générer toujours plus d'argent ? Une société où chacun reçoit un salaire suffisant pour vivre décemment sans qu'un voisin crève de faim, qu'un autre croule sous les dettes ou encore qu'un autre ne s'enrichisse à tel point que plusieurs vies ne suffiraient pas à dépenser cet argent.

Oui, les investissements chuteraient. Oui une multinationale ne pourrait se développer. Oui les paysans pourraient avoir une chance de voir le prix de vente de leur travail évalué à sa juste valeur. Oui les prix ne seraient plus tous tirés vers le bas d'une façon indécente créant une pauvreté toujours plus grande qu'on se garde bien de mettre en lumière. Oui nous entrerions sans doute dans une phase de décroissance. Oui des emplois générés par cette folie qui a gagné notre société actuelle disparaitraient. Oui chacun aurait la satisfaction de participer à l'édifice commun de notre société sans s'en sentir exclu, sans exercer un métier parasite ou sans participer à cet emballement généralisé, cette course absurde à la croissance. Mais est-ce bien grave ?

Mais ça ne peut être si simple. J'ai du oublier quelque chose. Un paramètre. Et pourtant...